Parapente : Que devez savoir sur ce sport extreme ?

Rate this post

Tout ce que vous devez savoir sur le parapente

Le parapente est l’une des activités de plein air qui fascinent le plus les amateurs de vol. Le sentiment de liberté qui accompagne cette expérience en plein air est l’un des plus sensationnels que vous puissiez connaître. L’idée d’admirer des paysages inoubliables d’un point de vue unique est si séduisante qu’une fois que vous l’avez essayée, vous ne pourrez plus y renoncer. Que ce soit en montagne, à la mer ou en plaine, le parapente est toujours une émotion incroyable !

Dans cet article, nous allons voir ce que signifie le terme parapente, ce qui caractérise ce sport, et surtout, comment et où le pratiquer. Il s’agit d’une activité qui ne nécessite pas de compétences particulières si elle est accompagnée par des instructeurs experts et qui peut également être pratiquée en toute sécurité par soi-même en participant à des cours avec certificat.

Qu’est-ce que le parapente : sa signification et son fonctionnement

parapente-sport

Le terme parapente est composé des termes para et pendio, qui expliquent sa signification et son origine. Para est l’abréviation de parachute et pendio fait référence à la pente, le dénivelé typique des paysages montagneux, où cette activité est née, mais surtout où elle s’est répandue.

D’un point de vue technique, le parapente est un parachute réglable de forme rectangulaire avec un profil d’aile, fabriqué en tissu léger, dérivé des parachutes volants. C’est le moyen le plus simple et le plus léger de vol libre, utilisé pour sauter dans le vide depuis des parois montagneuses abruptes ou le sommet d’une pente, puis descendre dans la vallée. Il existe depuis la fin des années 1960.

Son fonctionnement est très simple : lorsque la vitesse augmente, le parapente s’ouvre et se gonfle grâce à l’air, ce qui vous permet de décoller. Une fois en l’air, il utilise son propre poids pour avancer et créer ainsi la portance qui le soutient, comme le ferait un avion. Il peut être dirigé assez facilement pour s’envoler vers le ciel tout en admirant le paysage environnant.

Aujourd’hui, le parapente est également un sport largement reconnu, pour lequel de nombreuses compétitions sont organisées. Et c’est sans aucun doute un passe-temps et une passion pour de nombreuses personnes dans le monde entier.

parapente-sport

Variantes du parapente

Le développement technique et, surtout, la diffusion de cette discipline ont conduit à l’émergence de nombreuses variantes du parapente.

En plus du parapente monoplace ou solo, on entend souvent parler du parapente en tandem. Cette variante est très populaire car elle permet à quiconque, même sans savoir piloter un parapente, d’éprouver le plaisir de traverser le ciel et d’admirer la vue d’un point de vue unique. Avec un parapente double ou tandem, un pilote expert est chargé de diriger l’appareil, tandis que le passager profite simplement du spectacle. Il s’agit donc d’une activité adaptée à tous, sûre et amusante !

Outre le parapente classique, qu’il soit simple ou en tandem, il existe aussi le paramoteur. Ce n’est rien d’autre qu’un parapente auquel on a ajouté un petit moteur pour permettre des manœuvres de décollage et d’atterrissage plus faciles et pour faciliter et mieux contrôler les phases de vol. Du point de vue du parachute utilisé, rien n’a donc substantiellement changé, mais l’utilisation supplémentaire d’un moteur habituellement petit est envisagée.

Enfin, la diffusion de ce sport et l’augmentation des compétitions internationales ont conduit à l’émergence de ce que l’on appelle le parapente acrobatique. Plus qu’une variante technique ou d’équipement, le parapente extrême se caractérise par l’exécution de manœuvres complexes et fascinantes. Il s’agit de véritables acrobaties aériennes qui nécessitent de l’expérience et comportent un certain degré de danger, contrairement aux vols touristiques et panoramiques en parapente, qui ne comportent pas de risques particuliers.

Pour plus de détails sur les différences entre le parapente, le paramoteur et les autres variantes, lisez l’article approfondi.

parapente-sport

Équipement et vêtements requis

L’équipement de parapente est caractérisé par quelques éléments, mais fondamentaux. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une activité à risque, si elle est pratiquée de manière responsable et prudente, elle est nécessaire :

  • Casque : Bien qu’il ne s’agisse pas d’une activité à risque, le casque est une précaution fondamentale pour éviter les blessures graves lorsqu’il est utilisé de manière responsable et prudente.
  • Planeur : cœur du parachute, il peut être de différents matériaux et de différentes tailles selon l’usage auquel il est destiné (parapente mono- ou biplace, de tourisme ou de voltige).
  • Harnais : Le harnais sert à attacher le pilote et tout passager au parapente, grâce à des ceintures en tissu et des crochets.
    Parachute de secours : pour faire face à des événements imprévus qui, bien que très rares, peuvent se produire.

Évidemment, si vous êtes en tandem avec un instructeur, ou si vous utilisez un centre ou une association sportive professionnelle et spécialisée, l’équipement ne doit pas être un souci : ils vous fourniront tout ce dont vous avez besoin.

En revanche, il n’y a pas de vêtements particuliers à porter pour le parapente. Cependant, il est important de s’habiller confortablement et de tenir compte du fait que même pendant la saison estivale, la température peut être basse en raison de l’altitude : il faut donc prévoir des vestes coupe-vent, des doudounes et des gants. Il est conseillé de porter des chaussures de type trekking pour éviter les entorses lors de l’atterrissage.

Parapente : prix et coûts

Combien coûte le parapente ?

Les prix d’un vol en parapente tandem varient de 80 à 180 euros par personne, en fonction du lieu, de la durée et des services supplémentaires. Outre l’accompagnement et l’équipement du pilote, les frais de participation comprennent presque toujours le transport jusqu’au décollage et souvent aussi un service vidéo et photo.

Si, en revanche, vous souhaitez faire l’activité vous-même, vous devrez envisager des coûts tout à fait différents. Un cours de parapente peut coûter entre 1 000 et 1 800 euros, ce qui inclut généralement la location de l’équipement pour la durée des leçons.

L’équipement de parapente peut coûter entre 2 000 et 4 000 euros, selon que vous achetez un équipement neuf ou d’occasion. Cela comprend le parapente (2 500/3 000 euros), les harnais (500/800 euros), l’équipement de secours (500 euros) et le casque (100/200 euros). Pour un parapente biplace, les prix peuvent monter jusqu’à 5 000/6 000 euros.

Où aller en parapente

parapente-sport

Il est possible de faire du parapente dans différents environnements, qui offrent des paysages très différents :

  • Parapente de montagne : La montagne est sans doute le lieu où cette activité est la plus pratiquée. Ce n’est pas un hasard si le parapente est né en haute altitude et, comme nous l’avons vu, doit son nom aux pentes des montagnes. Les paysages de ces régions sont certainement parmi les plus agréables, en raison de la présence d’une nature intacte, de vues à couper le souffle et de panoramas uniques.
  • Parapente dans la neige : une fois encore, ce sont généralement les stations de montagne qui sont le théâtre de vols spectaculaires à travers les pics, les bois et les vallées, merveilleusement blanchis par ce phénomène naturel. Avec les bons vêtements pour combattre les basses températures, le parapente dans la neige est certainement une activité unique dans une vie.
  • Parapente en bord de mer : Pour les amoureux de la mer, il y a toutefois une bonne nouvelle. De nombreux sites italiens, surtout dans le centre-sud (mais pas seulement), permettent de s’envoler depuis leurs hauteurs à quelques kilomètres de la mer. Il sera donc possible de survoler des paysages côtiers tout en contemplant les couleurs de l’arrière-pays et les infinies nuances de bleu et de vert de la mer.
  • Parapente de plaine : pour les vols de plaine, on utilise le plus souvent des paramoteurs, qui permettent de planer sans la présence de pentes. Les paysages peuvent encore être caractéristiques et montrer des campagnes et des étendues alternant avec des villes modernes ou de petits villages caractéristiques.