Il y a-t-il un poids maximale pour faire du parapente ?

Rate this post

Le parapente

Dépasser le poids au décollage au-delà de la limite indiquée dans les données techniques du parapente (« Poids du pilote avec équipement ») augmente le risque d’accident en cas d’erreur de pilotage. Le risque est d’autant plus grand que la surface de l’aile est petite par rapport au poids au décollage

Au fil des années de présence des parapentes à profil reflex, les pilotes se sont habitués à leur haute tolérance aux erreurs de pilotage, notamment à une charge alaire trop élevée. Ces habitudes se sont formées lorsque la taille typique d’un parapente pour un pilote de paramoteur avec un poids au décollage allant jusqu’à 130 kg était un Nucleon de 27 m2. Avec cette configuration, la charge par 1m2 de surface alaire était de 4,8 kg, et passait à 5,5 kg si le parapente était surchargé de 20 kg. Dans ces modèles, le dépassement de la masse maximale au décollage, bien que non autorisé, ne devrait pas poser de problèmes majeurs.

Au fur et à mesure que la technologie de conception s’est améliorée, les nouveaux parapentes sont devenus plus efficaces, permettant de répondre aux souhaits des pilotes expérimentés pour plus de vitesse et d’agilité. Cet effet est obtenu, entre autres, en réduisant la surface de l’aile. Par conséquent, les charges des ailes modernes à haute performance, telles que l’Hadron XX, atteignent jusqu’à 7,5 kg/m2, tandis que celles de la Snake XX sont supérieures à 8 kg/m2 ! C’est la charge la plus élevée et la plus infranchissable.

Les parapentes changent considérablement leur comportement lorsque la charge augmente, et tout pilote expérimenté devrait le comprendre parfaitement. Une analogie illustrative entre un parapente de loisir et une petite aile de performance lourdement chargée est une voiture.

Imaginez que vous conduisiez une voiture de tourisme classique à 120 km/h, puis que vous rouliez à 180 km/h dans une voiture équipée d’un petit volant de rallye. Dans le premier cas, tourner le volant de 15 cm de sa circonférence corrigera la trajectoire, dans le second cas, vous finirez probablement par tomber dans le vide. De même, plus l’aile est chargée, plus sa vitesse est élevée, et les réactions à la direction seront plus rapides et dynamiques.

ATTENTION !

Vérifiez votre poids réel au décollage ! Certains pilotes calculent leur poids au décollage en se basant sur celui indiqué dans les catalogues, par exemple : 29 kg moteur + 6 kg aile + 87 kg pilote = environ 120 kg. En pratique, il s’avère que le poids réel au décollage est même supérieur de plusieurs kilogrammes. Nous oublions les vêtements de vol, l’électronique, le sac à dos pour le parapente, les clés de la voiture, les sandwichs, le kit d’urgence. En fait, nous oublions parfois des choses aussi élémentaires que le poids du carburant ou un parachute de secours !