Comment faire du parapente en étant débutant ?

Rate this post

La parapente

Le parapente est l’un des rares sports qui permet à une personne de se déplacer librement dans l’air. Pour commencer votre aventure en parapente, vous devez suivre un cours, qui peut être suivi par des personnes de tout âge et de toute condition physique.

L’obtention d’une licence de pilote de parapente est l’une des tâches les plus faciles. Le cours est divisé en plusieurs blocs de base et comprend un vol en tandem. La France est un endroit idéal pour s’entraîner et piloter un parapente de manière autonome. La plupart des écoles de pilotage se trouvent dans les montagnes.

Les conditions météorologiques et les différences d’altitude sont favorables aux parapentistes. Dans les zones de plaine, des treuils sont utilisés pour faciliter le décollage. Les cours proposés durent de quelques jours à une semaine, et à la fin du cours, vous obtenez toutes les qualifications nécessaires.

La première étape de la formation

Un cours de parapente classique commence par une série standard de conférences et de cours théoriques. La liste des sujets proposés comprend le droit aérien, la météorologie, les spécificités des équipements et les techniques de vol. Au cours de la première étape de la formation, les participants apprennent également à monter et à démonter leur équipement. Dans la partie pratique, les personnes souhaitant obtenir un certificat aéronautique doivent effectuer 20 descentes en solo à une basse altitude d’environ 150 mètres. La première étape du cours se termine par un examen théorique et pratique. Après avoir réussi cet examen, le participant peut commencer la deuxième étape de la formation.

Lire aussi :  Vol en parapente biplace : Quelques conseils

Deuxième phase de la formation

La partie suivante du cours consiste en la théorie et l’exécution de 10 vols en hauteur. Au cours de cette étape, les participants apprennent les tenants et aboutissants des vols à la voile, les techniques de lancement et la manière d’effectuer des vols thermiques. Après avoir réussi la deuxième partie de la formation, la troisième étape peut commencer, qui se termine par l’examen national.

Selon la loi sur l’aviation, chaque concurrent ayant achevé la deuxième phase de formation peut déjà demander le droit de passer l’examen d’État. La réussite de cet examen permet d’obtenir un certificat de qualification de pilote de parapente. La partie pratique et théorique de l’examen est réalisée avec la participation de la commission d’examen de l’aviation et le coût d’un tel examen est d’environ 25 euros. La réussite de l’examen d’État vous permet de pratiquer le parapente de manière libre et indépendante.

Équipement

Il est préférable de ne pas acheter son propre équipement avant de commencer un cours. Pendant votre formation, il peut s’avérer que le parapente n’est pas amusant pour tout le monde. La plupart des écoles de vol incluent leur propre équipement professionnel dans le prix du cours. Cela comprend un casque, des ailes, un harnais, des systèmes de sauvetage et un équipement de communication radio. De plus, certaines écoles de parapente disposent de leurs propres pistes d’entraînement, ce qui facilite grandement l’entraînement de votre vol.

Le coût moyen de l’ensemble du cours est d’environ 400 euros. L’entraînement se déroule toute l’année, mais des conditions météorologiques défavorables, comme des orages ou des rafales de vent, peuvent constituer un obstacle important. Il est préférable de commencer l’entraînement au printemps ou en automne.

Lire aussi :  Parapente : Que devez savoir sur ce sport extreme ?

Les meilleurs endroits pour voler en parapente

Les experts en parapente recommandent plusieurs endroits pour pratiquer ce sport. L’Europe compte de nombreux endroits idéaux pour l’apprentissage. Les plus intéressants se trouvent dans les montagnes en Slovénie (vallée de la Soča – Tolmin, Kobarid), en Slovaquie (Lendak) ou en Italie (Bassano del Grappa). Toutes les stations sont équipées d’infrastructures professionnelles et garantissent des paysages de montagne uniques. Des expériences inoubliables et des vues à couper le souffle se trouvent également en Pologne, par exemple sur l’île des Beskides, à Góra Żar ou sur le plus haut sommet des Beskides – Szczytna.